Breaking Halloween

Après les événements d’hier (je me suis bien gamelée dans les bois lors d’une petite sortie jogging) (pour votre parfaite information de mon état médical, la jambe gauche est bien amochée mais c’est superficiel et la cheville droite bien foulée mais pas cassée ni déboitée malgré un gonflement instantané impressionnant), repos forcé pour quelques jours et donc retour sur le mois écoulé.

Tout d’abord, premier Halloween en sol US. Après avoir vu apparaître des citrouilles un peu partout devant les maisons et dans les vitrines depuis plusieurs semaines, ça sentait le Halloween à plein nez. Je suis d’une génération qui n’a jamais vraiment fêté Halloween en Belgique (ça n’était pas encore vraiment importé, voire juste une énième occasion de faire la fête à l’unif ou de regarder un bon vieux film d’horreur). Ici, il n’y a pas à dire, c’est une fête importante, surtout pour les enfants. Vivant dans un building, nous n’avons pas eu la visite d’enfants pour le célèbre Trick or Treat mais j’ai quand même eu droit à ma première initiation de sculpture de citrouille.

On s’est donc creusé un peu la tête pour trouver un déguisement pas trop ridicule et on s’est retrouvé en serveuse de Los Pollos Hermanos pour moi et poulet promotionnel géant pour Thom (ceci étant une allusions à la série Breaking Bad pour ceux qui l’ignorent). On avait même imprimé des flyers. Au final, on est plutôt fiers de nous car notre déguisement à fait un carton! La soirée qui l’accompagna fût également une réussite, du moins pour les parties dont on se souvient… Le Zombie Bowl (tout est dans le nom) y est pour quelque chose.

Le lendemain, « compliqué » pour certains d’entre nous, Scott, notre voisin qui bosse pour la Maison Blanche, nous a emmené avec lui pour la visite des jardins de la Maison Blanche. Rien que ça! On était à 1 mètre de l’entrée principale et on a pu voir la West Wing et les bureaux de Barack de près (mais toujours de l’extérieur). On a vu le potager privé mis en place par Michelle Obama, la roseraie de Jackie… Vraiment un moment incroyable! Dommage pour la nausée perpétuelle…

La dernière aventure en date est ensuite mon petit séjour de 3 heures aux urgences hier. Grosso modo, similaire à ce que j’avais pu expérimenter en Belgique quand je m’étais déjà tordu la cheville il y a quelques temps. Un peu plus long cette fois-ci mais les dégâts étaient aussi un peu plus importants. Le personnel du George Washington University Hospital a été très sympa, j’ai eu ma radio dans les 2 heures et je suis ressortie de là avec des béquilles à l’américaine (leçon d’utilisation en prime) et un Aircast (sorte d’attèle en plastique et gonflable sur les côtés au cas où tu as besoin de plus de soutien).

Chose étrange, on ne nous a pas demandé de payer quoique ce soit. Notre assurance santé fournie par l’employeur de Thom doit vraiment être bonne. Enfin, on verra quand on recevra les détails ou d’éventuelles factures pas courrier. Suite au prochain épisode…

IMG_1274

20131111-114913.jpg

1 thought on “Breaking Halloween

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s